ÉCHANGE ET PARTAGE

DESCENDRE TOUT EN BAS DE LA PAGE POUR LAISSER UN MESSAGE

62 réponses à ÉCHANGE ET PARTAGE

  1. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Demandons au Seigneur le don de sagesse.
    En ce deuxième jour, demandons aussi le don de la joie : celle de se réjouir de pouvoir à nouveau se retrouver pour l’eucharistie !
    Ce soir et demain soir à 18h30, à Ste Catherine.
    Demain à 11h à la collégiale.

    Rendre grâce avec ceux qui pourront venir. Sans oublier celles et ceux pour qui le confinement demeure une réalité douloureuse. Que l’Esprit Saint nous unisse.

    Amitiés
    P.JMB

  2. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir,

    Comme vous avez pu prendre l’altitude de l’Ascension hier, je n’ai pas voulu vous pomper l’air avec un message supplémentaire !

    Par contre, nous repartons pour 9 journées consécutives pendant lesquelles nous prions l’Esprit Saint.
    Prier l’Esprit Saint, c’est prier Dieu ; c’est prier le Père par le Fils, en se laissant animer par Dieu lui-même.
    Que cette neuvaine vous permette cette disponibilité intérieure.

    Vous trouverez sur le site de la paroisse les intentions de prière de chaque jour.
    Commençons donc, en précisant cependant pour ce soir :

    Demandons au Père l’Esprit Saint, le Don, promis par son Fils Jésus Christ.

    Bonne soirée.
    P.JMB

  3. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour,

    Le mercredi étant le jour des enfants ( ce qui n’est plus aussi vrai qu’avant peut-être), St Pancrace étant aussi sollicité pour les jeunes, confions lui donc cette génération qui trouvera dans son dynamisme des chemins de vie. Que leurs chemins soient habités d’Esperance et de Joie profonde.

    Merci pour cette neuvaine avec St Pancrace.

    A bientôt.
    P.JMB

  4. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour !
    Le 8ème jour est pour les chrétiens synonyme du jour de la ReCréation, dans la Résurrection du Christ.
    Ce jour est notre point de départ !
    Une neuvaine finalement, c’est 8+1 : nous aurons demain ce jour d’envoi. Alors, avant de prendre un autre départ, je vous invite à prier aujourd’hui en rendant grâce pour la Vie nouvelle reçue, mais aussi pour cet élan de la Vie que nous sommes invités à accueillir et à porter autour de nous.

    Bonne fin de journée.

    P.JMB

  5. P. Jean-Michel Bardet dit :

    7ème jour !
    Plus que 2 jours de neuvaine pour atteindre la chapelle st Pancrace…à pied !
    Prions ce soir pour nos frères et sœurs handicapés ; chaque année le mouvement « Foi et Lumière » nous invite lors de la neuvaine à ne pas oublier ces « bien aimés » de Dieu. Nous portons devant le Seigneur celles et ceux décédés au cours de l’épidémie dans un isolement si sévère. Nous pensons à leurs familles.

    Bonne soirée.

    P.JMB

  6. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir,
    En espérant que vous ayez pu profiter autrement de votre dimanche, voici le rdv de notre neuvaine, avec la recommandation au Seigneur des habitants de Villar St Pancrace, qui ont été privé des festivités habituelles pour la fête de la commune.
    Ne les privons pas de notre soutien dans la prière !
    Vous pouvez écouter l’homélie de ce dimanche sur le site des paroisses du Briançonnais.

    Bonne soirée.
    P.JMB

  7. P. Jean-Michel Bardet dit :

    5ème jour.
    Vous souvenez vous de ce que Dieu créa au 5ème jour ?
    Le foisonnement dans les eaux et le ciel ! La nature nous émerveille : quelle joie que ce foisonnement du printemps !
    Prions donc avec St Pancrace pour ce souci de la création, dans cette attention à la « maison commune » qu’est la planète et plus largement encore, l’univers.
    Que l’humanité prenne soin d’elle-même en respectant ses conditions d’existence. Notre Dame de toute Vie, veillez sur nous.

    Bonne journée.
    P.JMB

  8. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour !

    4ème jour de notre neuvaine où nous porterons ensemble cette intention pour les migrants et les enjeux migratoires mondiaux.

    Le « refuge solidaire » à Briançon gère aussi comme il peut (cad sans moyen suffisant mais avec l’extrême dévouement de quelques uns) la crise sanitaire qui affecte…tout le monde !
    Si nous sommes en pèlerinage sur terre, il y a des pérégrinations subies inhumaines.
    Messieurs dames ! À votre bon coeur, tourné vers Dieu et vers nos frères !

    Bonne journée à tous.
    Amitiés Saint-Pancratiennes.
    P.JMB

  9. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Jamais 2 sans 3…
    Pour peu que mon message arrive tard le soir, je vous l’envoie ce matin pour que vous ayez latitude de mettre en œuvre cette intention : à l’invitation du Pape, tout croyant de toute religion peut faire de cette journée une journée de prière, de jeûne, de partage (une journée de carême en fait) pour « implorer Dieu d’aider l’humanité à vaincre la pandémie « .
    Top chrono !
    À votre oratoire intérieur !

    Saint Pancrace, intercède avec nous !

    Bonne journée.
    P.JMB

  10. P. Jean-Michel Bardet dit :

    En ce 2ème jour de la neuvaine de st Pancrace, je vous livre cette photo avec la prière au Saint martyr.
    Nous pouvons commencer, après le signe de croix, par la prière du Notre Père, puis 3 « je vous salue Marie ». Nous pouvons poursuivre avec la lecture de l’évangile de ce jour. Après un moment d’intériorité, nous exprimons une (plusieurs) intentions. Et nous concluons avec le texte à st Pancrace et le signe de croix.

    Aujourd’hui nous portons plus particulièrement les personnes endeuillées.

    Bonne neuvaine.
    Amitiés du Grand Villar !
    P.JMB
    ______________________

    PRIERE A SAINT PANCRACE

    Saint pancrace, je te demande de m’obtenir les Grâces dont j’ai besoin et en particulier : Santé, travail afin que je puisse me présenter devant Dieu et Lui rendre grâce à mon tour.
    Saint Pancrace tu as vécu peu de temps et pourtant tu as rempli la course d’une vie parce que l’Amour et la Foi brillaient dans ton cœur d’enfant. Intercède auprès de Dieu pour que je change et que mon cœur se remplisse d’affection et de partage.
    O, glorieux saint Pancrace, je te regarde comme un refuge, comme une force. J’espère tellement en Toi. Demande à Dieu d’exaucer ma prière et de m’accorder les bienfaits particuliers que je demande ce soir.
    O, glorieux saint Pancrace dans la beauté de ce site grandiose et son silence tout spirituel, je viens te demander la paix. Désormais je veux regarder le monde avec des yeux remplis d’Amour. Ferme mes oreilles à la calomnie. Garde ma langue de toute malveillance et que toutes celles et ceux qui m’approchent sentent ta présence.
    Surtout, saint Pancrace prie le Seigneur afin qu’il suscite auprès des jeunes l’appel à servir son église à travers les vocations sacerdotales ou religieuses. Merci, Saint Pancrace d’exaucer toujours ma prière.
    Comble d’une façon spéciale celles et ceux qui écoutent cette prière.

    Grand saint, après un tel martyr,
    nous implorons ton secours.
    Que rien ne puisse nous nuire,
    Lorsqu’à toi nous aurons recours.

    Qu’à l’ombre d’un nom si propice,
    Marchant sur tes pas glorieux.
    L’amour saint, un jour nous unisse
    Avec saint Pancrace, dans les cieux….
    Amen

  11. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour !
    Vous pensiez en être débarrassé ? Patience…

    Je viens vous inviter à entrer dans la neuvaine de prière de St Pancrace.
    Depuis 900 ans, les chrétiens locaux tiennent à ce rdv.
    St Pancrace, invoqué pour les difficultés de travail, pour les guérisons, pour la jeunesse : il est providentiel de se confier à ce jeune homme, témoin de la Foi, en ce semi-confinement où les soucis de société se retrouvent dans cette intercession.
    Chaque soir la cloche de St Pancrace nous rappelle cette chaîne de prière du 12 au 20. N’hésitez pas à pèlegriner jusqu’à ce lieu pour manifester notre démarche : c’est à moins de 100km…
    Bonne marche !
    P.JMB

  12. P. Jean-Michel Bardet dit :

    « Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

    Si la nécessité impérieuse d’annoncer et vivre l’Évangile peut quelque fois nous effrayer, cette parole de Jésus nous est rassurante, encourageante : c’est Lui qui accomplit la Mission ; c’est Lui qui réalise les « retournements  » des cœurs ; c’est Lui qui réalise la Réconciliation. Nous, nous demeurons des serviteurs « inutiles », non pas qu’Il ne souhaite pas compter sur nous – bien au contraire – mais parce que l’œuvre du Père, seul le Fils l’accomplit.
    Alors, assurés de sa Présence, sûrs de son efficience, et désencombrés de nos finitudes, nous voici prêts ! Parles, Seigneur, ton serviteur écoute.
    Et, remplis de l’Esprit Saint, ils rendaient gloire à Dieu sur les chemins…

    Bonne soirée.
    Vivement dimanche !
    P.JMB

  13. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à tous,

    Ce 8 mai représente beaucoup pour plusieurs générations. Et pour cause ! Le déconfinement serait-il un armistice… puisque nous sommes en guerre nous a-t-on dit.
    Mais nos combats sont à mener au quotidien, en tout temps : tenir dans l’Espérance, dans la Miséricorde, dans la Foi tout simplement – ce qui se décline de tant et tant de façons, en famille, au travail, en société,…
    Tenir dans sa Présence : c’est l’attitude des croyants que nous sommes. Il est le Chemin, la Vérité, la Vie.
    Jésus, j’ai confiance en toi.

    Bonne soirée.
    P.JMB

  14. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir,
    Je viens soulager votre anxiété en vous confirmant le nom de ce grand évêque de Gap, St Arey, qui aura mobilisé (peut-être) vos deux soirées.
    Ce soir, un regard vers Notre Dame des Neiges, Étoile du matin, ce matin nouveau que nous ne pouvons assimiler au seul jour du 11 mai. Nous risquerions d’être déçus…

    Alors, Marie, Mère de persévérance, soyez déjà l’Astre de notre prière de ce soir.

    Amitiés à chacune et chacun.
    P.JMB

  15. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bravo pour les valeureux chercheurs ! Cependant… peu de bonnes réponses…
    Je ne peux que vous conseiller, dès mardi prochain, de venir vous procurer le très beau livre sur le diocèse à l’accueil paroissial (si le confinement devait se prolonger, c’est un bel investissement !)
    Parmi les belles réponses : « Jésus amitié », le Christ, Dieu.
    Rappelons que Jésus n’a pas siégé durant 25 ans, qui plus est, sur la cathèdre de Gap… que Grégoire le Grand et Grégoire 1er, c’est tout comme…
    Allez ! Encore un indice : un des 3 évêques, patrons de notre diocèse, fêté le 5 mai…
    Bravos à Alain, Sylvie, Françoise, Martine, Thérèse, Hélène (qui a triché) Albert et Céline…et les autres !

    Bonne soirée
    Amitiés
    Bonne nuit de sainte recherche…
    P.JMB

  16. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Un peu d’histoire ce soir…
    Je suis né vers 535 ; Grégoire le Grand m’adressera un super hommage en disant « de nos 2 cœurs l’amitié n’en a fait qu’un ».
    Il m’a fallu réformer bien des choses après mon confrère Sagittaire.
    Après avoir passé 25 ans sur le siège – mais ce n’est la cause ni de la turista, ni du covid 19) c’est en 604 – rien à voir avec un accident de voiture – que je fais mon retour au Père.

    Vous pouvez prier avec moi en ce jour en disant : « Seigneur, tu as remplit de ton Esprit ton serviteur pour être le pasteur de ton peuple. Fais-nous grandir en sainteté et, avec nos pasteurs, rendre grâce à ton nom »
    Qui suis-je ?
    P.JMB

    Un jour de déconfinement précoce en cas de bonne réponse…

  17. P. Jean-Michel Bardet dit :

     » Je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau » – Jn 10, 16-18
    Il n’y a bien que Dieu qui puisse se donner sans cesse, et, vide de Lui-même, se laisser combler de cet Amour infini.
    Il nous rend semblable à Lui : telle est notre vie spirituelle.
    Que cette inspiration et cette expiration deviennent notre souffle de Vie. Que jamais nous ne puissions dire que quelqu’un a pris notre vie, mais que nous apprenions chaque jour à l’offrir, au Seigneur, à celles et ceux qui nous entourent.
    Allez ! Prenons une bonne respiration d’Esprit Saint, à plein poumon ! C’est le don qui nous est fait.

    Bonne soirée.

    P.JMB

  18. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour !
    Chaque 1er samedi du mois, un prêtre du diocèse se rend au Laus pour animer la prière pour les vocations.
    Il était prévu que ce soit mon tour en ce 2 mai 2020. Et j’avais invité celles et ceux qui le souhaitaient à faire ensemble cette démarche en pèlerinage.
    Nous le ferons différemment.
    Lors de la célébration eucharistique de ce soir – 19h, je vous invite donc à porter cette intention dans votre prière. L’Angélus sera notre repère !

    Amitiés à toutes et à tous
    Bonne journée.
    P. JMB

  19. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Fête du travail ! Merci à celles et ceux qui bossent, dans des circonstances bien particulières et courageuses quelques fois :
    St Joseph veille sur vous en ce 1er mai !
    Le carillon marial de la collégiale a aussi sonné cet après-midi (et tout le mois de mai) pour nous redire aussi que Marie veille sur tous.
    Dans notre diocèse, c’est également la fête de Notre Dame du Laus.

    Alors, tournons-nous ce soir vers Notre-Dame des Neiges, qui semble-t-il a remis son blanc manteau !

    Je vous salue Marie…

    Bonne soirée !

  20. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Faut-il faire confiance aux anges ? Celui-ci envoie Philippe sur la route, en lui précisant qu’elle est déserte…, et voilà qu’il rencontre un eunuque demandant le baptême après un bel échange… Vous croyez vraiment que l’Ange du Seigneur n’était pas au courant ?

    Soit il ne vaut mieux pas savoir à l’avance ce qui va nous arriver ; soit tout peut arriver, et le Seigneur ne fixe pas chaque chose depuis toute éternité.
    Peut-être les deux à la fois…
    La liberté des enfants de Dieu est grande !

    La Foi est en même temps « aveugle », et voie d’une aventure lumineuse.

    Mieux connaître Celui qui nous y invite permet d’oser la vie selon cette Lumière.

    P.JMB

  21. P. Jean-Michel Bardet dit :

    « Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

    Voilà une parole qui tombe à pic, alors que nous confinons de plus en plus impatiemment…!

    Bon courage. Bonne soirée.

    P.JMB

  22. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Variations sur l’Evangile du jour (Jn 6, 30-35) :

    Nous chantons fréquemment dans nos assemblées,
    en parlant de Jésus : Il est l’Agneau et le Pasteur,
    il est le Roi, le Serviteur, il est l’Autel et la victime, etc…
    Ça fait beaucoup pour un seul homme,
    ne trouvez-vous pas ?
    Comprenne qui pourra.

    Lao Tseu disait en sa sagesse :
    lorsque le doigt montre la lune,
    l’imbécile regarde le doigt.

    Je rajouterai pour paraphraser Lao Tseu :
    il est le doigt, et la lune.

    « Qui me voit, voit le Père » disait-il à ses disciples.

    Si nous regardons Jésus, nous ne sommes finalement
    pas des imbéciles, pour peu que l’on reconnaisse Dieu.

    Bonne soirée !
    Amitiés et prières.

  23. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir,
    Dans le livre de la Jungle, le serpent Kaa fixe des yeux Mooglie en chantant « Aie confiance… écoute-moi… »

    Sommes-nous fascinés par Jésus ? Pourquoi sommes-nous attachés à le suivre ? Pour les signes du Royaume qu’il nous donne ? Parce qu’il semble pouvoir nous nourrir, satisfaire nos demandes si légitimes de bonheur?
    « Vous ne savez pas ce que vous demandez », répondra-t-il un jour à ses disciples…
    « Travaillez plutôt à l’œuvre de Dieu » nous recommande-t-il aujourd’hui, avec comme injonction : « croyiez en celui qu’Il a envoyé ».
    Acte de Foi !

    Jésus n’attire jamais à lui-même, mais toujours au Père. (à la différence des gourous)
    A bientôt.

  24. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Il est sacrément vivant !
    Lorsqu’on dit que l’évangile va à l’essentiel, c’est explicite :
    Les disciples veulent prendre Jésus dans la barque, et aussitôt ils arrivent là où ils se rendaient…
    Ce n’est pas un raccourci ; c’est l’assurance qu’Il accomplit nos œuvres humaines avec puissance, à partir du moment où nous désirons qu’Il soit des nôtres, même s’Il nous oblige à quelques détours, histoire que nous consentions à ajuster nos désirs à ce qui est vrai et bon.

    Laissez le monter à bord ! La galère deviendra peut-être une belle croisière : parole de moussaillon !

    Et bonne traversée !
    P.JMB

  25. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir !
    Vous êtes-vous bien réveillés ce matin ?

    Ceci étant, avec le Ressuscité, la nuit comme le jour est Lumière !

    Raison de plus pour ne pas chercher midi à 14h…
    Une seule recommandation au matin de Pâques : « Allez annoncer à mes frères qu’ils me verront en Galilée. »
    Pas trop question d’aller en Galilée avec ce confinement ! Mais d’aller voir nos frères, d’une manière ou d’une autre, ça c’est peut-être envisageable, non ?

    Bonne soirée.
    P.JMB

  26. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir !
    Ce message est à lire demain au lever du soleil…
    La Foi, c’est comme ce volet que l’on ouvre, et qui laisse entrer la lumière.

    Bonne nuit à chacune et chacun.

    P.JMB

    • Claire Berton dit :

      Il fait nuit, je viens d’ouvrir mes volets.
      Le soleil ne brille pas encore, mais je l’attends. Et je sais que la lumière viendra.

  27. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir !
    En lien avec le texte d’évangile qui nous est proposé aujourd’hui.

    Il y a la loi de l’ancien régime pourrait-on dire, qui fixe les règles d’un jugement « redoutable » : nous serons toujours à côté des clous…
    Et puis il y a la Loi de la résurrection : elle est une dynamique de croissance humaine animée par l’Amour parfait, Celui qui est Père, Fils et Esprit.
    Vis à vis d’elle, nous serons aussi toujours imparfaits bien entendu ; mais si nous nous prêtons au jeu de la Grâce, elle demeure chemin de Confiance, dans l’humilité et la reconnaissance.
    Notre désir de vivre selon cette loi-là nous positionne « au-delà » (c’est le cas de le dire…) du jugement.
    Alors, ne ratons pas le train de la résurrection ! C’est le train de la Vie Éternelle (et pas le train-train d’une vie sans lendemain)
    Bon voyage. Amitiés.

    P.JMB

  28. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à chacune et chacun,

    Une heure un peu tardive peut-être pour un grand développement théologique sur le prolepse de l’eschaton… ceci attendra un peu.
    J’en reste à vous souhaiter une bonne nuit.
    Que le Seigneur vous berce de sa tendresse.

    Amitiés.
    P.JMB

  29. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Loin de moi d’être désobligeant : il me semble que la grande majorité de celles et ceux qui reçoivent ce message ont plus de 50 ans… Cette question de Nicodème (dans l’évangile de Jean Ch. 3) est alors pour beaucoup pertinente : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? »

    Rassurez-vous, la résurrection à pour vocation de faire des petits !

    Celui qui a des oreilles, qu’il entende !
    Bonne soirée.
    P.JMB

  30. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour et beau dimanche !
    Dans le « feu » de la Foi Pascale, nous célébrons l’Espérance qui demeure à nos côtés quelques soient nos vies.
    Vous pourrez écouter l’homélie du père Jean Pierre dès ce début d’après-midi sur le site paroissiale :
    http://egliseenbrianconnais.net/WordPress3/

    En attendant, nous prions avec vous tous dans cette eucharistie du Dimanche de la Miséricorde Divine.

    Toutes nos amitiés.
    Les 3 Jean.

  31. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à tous!
    Rassurez-vous s’il vous semble qu’il vous est difficile de croire : à en lire les Évangiles, cela n’a été simple et évident pour aucun des disciples… La Foi est un sentier de montagne où Dieu est en même temps sommet, compagnon de marche qui encourage, sherpa, rencontre inattendue, guide de haute altitude, ou encore source qui jaillit sous le rocher, et réconforte le pèlerin. Et bien d’autres réalités choses qui font la beauté de l’ascension.
    Bonne marche vers la Vie, avec Lui !
    Amitiés.
    P.JMB

  32. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Nous avons porté dans notre prière Anne-Marie et sa famille. Nous rendons grâce pour son état de santé qui s’améliore, comme pour d’autres.
    Et nous portons dans la même Foi celles et ceux qui passent vers le Père : la résurrection illumine tous les hommes !
    Bonne soirée. Amitiés.
    P.JMB

  33. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à chacune et chacun,

    Il est dit que « le Seigneur comble son bien aimé quand il dort ! »

    J’en profite pour vous souhaiter très simplement une bonne nuit,
    ce qui ne serait pas si mal, à un moment où la situation en angoisse plus d’un.

    Il est vraiment ressuscité.

    P.JMB

  34. P. Jean-Michel Bardet dit :

    « Ils le reconnurent à la fraction du pain »… Ce geste était chargé d’un nouveau Testament, certes, mais Dieu fait Alliance avec chacun à partir de tant de gestes quotidiens, y compris ceux de précaution pour ne pas disséminer un virus qui semble vouloir s’inviter plus longtemps dans notre quotidien. Le Seigneur nous charge de multiplier ces petits gestes du quotidien : c’est aussi le pain quotidien de son Amour pour vous. Vous aussi, vous le reconnaîtrez !
    Alléluia !

    Bon appétit.
    Bonne soirée.
    P.JMB

  35. Michelin dit :

    Merci merci pour cette belle réflexion qui nous soutient et nous vient jusqu’à Paris où nous sommes confinés en attendant très fort de respirer le bon air des montagnes avec nos enfants et petits-enfants. Merci merci pour cette riche communication sur ce site .
    Béatrice

  36. P. Jean-Michel Bardet dit :

    « Octavier » se dit d’une pratique musicale qui transpose tout de 8 degrés. On peut le faire en montant ou en descendant, au choix. Nous voudrions plutôt être en mode ascendant, n’est-ce pas ?
    Le tout est de jubiler !
    Pour vous y inviter ce jour, allez donc voir l’Halleluya de Haendel sur le site de la paroisse, ou directement par ce lien !
    https://youtu.be/pRhjWdr-LAA

    Entrons dans la joie du ressuscité !

    Amitiés
    P.JMB

  37. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Le 7ème jour, Dieu se reposa, et nous sommes invités à entrer dans ce repos, son repos, fait de la délectation de ses œuvres merveilleuses, de leurs bontés, de leurs vérités resplendissantes.

    Et nous voici au 8ème jour ! Un cran au-dessus pourrait-on dire : la résurrection est encore au-delà de cet entendement qui nous dépasse déjà !

    Réjouissons-nous, au cœur même des difficultés et des épreuves, non par auto-persuasion, mais en nous laissant entraîner par ce courant ascendant. Nous avons devant nous ce bel « octave » de Pâques pour faire nos vocalises !
    Alléluia !

    P.JMB

  38. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Avec une belle image du cantique d’Habaquq, écrite dans le massif des Écrins bien sûr !

    « Et moi, je bondis de joie dans le Seigneur, j’exulte en Dieu, mon Sauveur ! Le Seigneur mon Dieu est ma force ; il me donne l’agilité du chamois, il me fait marcher dans les hauteurs. »

    Joyeuses Pâques à tous !
    Amitiés !
    P. JMB

  39. Paul Villemin dit :

    En petit cadeau pour cultiver la confiance en la Vie, je vous offre un petit poème :

    L’oiseau

    Quand il eut pris l’oiseau
    Il lui coupa les ailes :
    L’oiseau vola encore plus haut.

    Quand il reprit l’oiseau
    Il lui coupa les pattes :
    L’oiseau glissa comme une barque.

    Rageur, il lui coupa le bec :
    L’oiseau chanta avec
    Son cœur comme une harpe.

    Alors il lui coupa le cou,
    Et de chaque goutte de sang
    Sortit un oiseau plus brillant.

    Maurice Carême

    Bonnes Pâques, belles Pâques de lumière,
    Paul

  40. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Les cloches de la résurrection sonneront a Briançon d’ici 3/4 d’heure .
    Malgré les circonstances complexes et difficiles, que la Joie profonde de l’Évangile, la Bonne Nouvelle du Ressuscité gagne votre coeur !
    Avec mon amitié fraternelle.
    P.JMB

  41. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir,
    En ce vendredi Saint, nous penserons fortement à Anne Marie Ferraris : hospitalisée avant hier, son état se dégrade fortement. Prions pour sa famille et notre ami Pierrot, et pour tant de personnes confrontées au mal.

    Sur le site de la paroisse, vous trouverez l’homélie du soir, ainsi qu’un lien permettant de réécouter la passion selon St Jean, oeuvre de JC Rosaz créée à la collégiale dans le cadre du tricentenaire.
    Mon amitié dans cette prière intense.
    P.JMB

  42. Joanna Bagrowska dit :

    Voici le message du diocèse de Gap que vous lirez en cliquant sur ce lien:

    https://mailchi.mp/dfefa7b7971c/soyons-solidaires-avec-nos-paroisses-1375354
    L’Église a besoin de notre soutien!

    « Oui, j’en ai l’assurance : rien, pas même la mort, ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. »
    Saint Paul Apôtre aux Romains, 8, 38-39

    En communion de prière pour nos malades et leurs familles.

    Joanna Bagrowska

  43. Claire Desert dit :

    Un grand merci Père Jean Marie pour cette belle retraite, Jean-Jacques et moi-même avons apprécié ce cheminement déjà commencé toute l’année sur Mathieu, cette plongée méditative dans les textes pour arriver à la Résurrection. Nous allons les reprendre durant cette semaine Sainte. Joyeuses Pâques !
    Cordialement. Claire Desert
    – merci Geneviève

  44. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir, en cette heure, nous aurions eu la joie en ce jour de célébrer la messe dite « Chrismale » à la collégiale, si nous n’étions pas si confinés…
    Les Huiles diocésaines, (utilisées pour la chrismation – l’onction – du verbe « oindre » en grec), auraient été bénies pour l’usage des sacrements de toute une année. Rdv est pris pour le mardi 26 mai à la cathédrale de Gap ! L’occasion peut être d’une belle sortie de fin de confinement ?
    En attendant, pensons à toutes celles et ceux qui, par les huiles saintes, reçoivent une onction de bonté de la part du Seigneur, que ce soit au baptême, à la confirmation, à l’ordination, ou dans l’onction des malades.
    P.JMB

  45. P. Jean-Michel Bardet dit :

    « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit… »

    Je vous laisse lire et relire la suite, en Isaïe chapitre 42.

    Portrait dessiné avec Espérance de celui que nous prenons comme guide en cette semaine sainte ! Il n’y a pas d’autres manières que celle de Dieu, pour sauver le monde de toute mort. Nous lui faisons confiance.

    Belle semaine à tous, malgré les multiples difficultés : l’Essentiel est à nos côtés !
    P.JMB

  46. Pascale Manificat dit :

    Quelle chance nous avons de pouvoir écouter, plusieurs fois si nous le souhaitons, ces commentaires éclairés et éclairants de ces textes fondamentaux de notre foi! dans la diction nette et lente du Père Jean-Marie, on sent le désir pastoral et fraternel de favoriser notre écoute et notre compréhension. Qu’il en soit remercié! Les illustrations choisies m’ont touchée. L’ampleur de ces étapes nous a aidés, je crois, à pénétrer plus avant dans le mystère pascal. Merci à tous ceux qui ont permis la mise en oeuvre de cette entreprise : elle nous manifeste la sollicitude de notre mère l’Eglise en ces temps où certains peuvent se sentir abandonnés. Mais pensons à ceux qui n’ont pas les moyens techniques d’accéder à Internet …

  47. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir ! Ce soir c’est carrément le pape qui s’adresse à chacune, chacun :
    « Célébrons la Semaine Sainte d’une manière vraiment inhabituelle, qui manifeste et résume le message de l’Évangile, celui de l’amour sans limite de Dieu. Et dans le silence de nos villes, l’Évangile de Pâques résonnera ! (…) l’espérance ne déçoit pas ; ce n’est pas une illusion, c’est une espérance.»

    https://youtu.be/BrlP4Nnaqd0

    A demain !pour ouvrir grande la porte de notre cœur !
    P.JMB

  48. Anne-Marie et Joël dit :

    MAGNIFIQUE!!!!
    Merci Jean-Marie, on a déjà envie de crier A…….A;
    Belle Semaine Sainte à chacun de vous.

  49. Père Jean-Michel Bardet dit :

    Souvent nous ne savons pas voir. Et nous ne pouvons pas tout savoir. Considérons ce soir les familles pour lesquelles être confiné signifie violences verbales, voire physiques, ou indifférence dégradante. Qu’il se trouve des personnes pour soulager les misères humaines souvent bien discrètes.
    Puissions nous être de ces disciples missionnaires de paix et de réconciliation.
    Mes amitiés.

  50. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à chacune et chacun.
    Au long de ces jours qui passent nous apprenons que quelques-uns d’entre nous vivent douloureusement. Nous pensons à nos frères et sœurs hospitalisés, à nos frères et sœurs décédés, ici ou plus loin…
    Pourtant Jésus nous le redis : « Amen, amen, si quelqu’un garde ma parole, jamais il ne verra la mort. »
    Que la peine, la douleur ou l’angoisse puissent laisser place à la Parole de celui qui nous délivre de toute mort.
    Allez ! On y croit !
    Amitiés.
    P.JMB

  51. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Enigme du jour.
    Qu’ils s’appellent Pierre,Paul, Jacques ou encore autrement (je vous laisse le soin de rechercher leurs prénoms dans la bible (Daniel 3, 14 ; 24-25 ou 91-92) et de les prononcer à haute voix 3 fois de suite – l’important, c’est bien qu’ils soient 4 pour traverser l’épreuve du feu ! La présence du Seigneur « est » !
    Demeurons dans sa confiance.
    Bonne fin de journée.
    P.JMB

  52. Geneviève CAVACHE dit :

    Merci, Jean-Michel, pour les messages quotidiens d’amitié, de Foi, d’Espérance auxquels nous avons pris goût !
    Merci, Jean-Marie, pour les simples et profondes méditations des Evangiles qui nous permettent d’avancer ensemble sur la route qui mène à Pâques. Voilà un Carême tellement différent de tous les autres, vécu avec une autre dimension, une autre intensité !
    Merci, Madeleine, pour la rapide mise à jour du site et merci, Joanna, pour le travail poursuivi à la maison.

  53. P. Jean-Michel Bardet dit :

    Bonsoir à chacune, chacun.
    Un très beau texte sur « l’après  » est en train de circuler : nous le mettrons prochainement sur le site de la paroisse. Bonne question en effet : et après ? Tous les possibles sont à imaginer : faisons-le à la lumière et la puissance de l’Espérance Pascale : c’est le vrai chemin de Vie !
    Amitiés à tous
    P.JMB

  54. agnès dit :

    L’entrée à Jérusalem des Heures de Marguerite d’Orléans. Merci, j’aime cette illustration où Jésus est monté sur l’ânesse et suivent un peu plus loin les femmes. Les manteaux sont ôtés avant leur passage mais l’ânesse devant équilibre le tableau.
    Merci Jean-Marie pour cette enrichissement de cette évangile de Matthieu

  55. GISSINGER dit :

    Bonjour,
    Merci Jean Marie pour cet éclairage sur la Résurrection de Lazare… A demain !

  56. Robert Gaudreau ptre dit :

    Bonjour,
    Serait-ce possible d’obtenir le texte du père qui donne la retraite cette semaine? Je suis aumônier dans une prison américaine et j’aimerais traduire ce texte en anglais pour ma communauté catholique dans ma prison.

  57. agnes dit :

    Merci, père Jean-Marie pour cette lumière sur le chemin de Pâques, à demain

  58. Alain Gille-Naves dit :

    Merci à Jean-Marie pour ce temps de partage et à Jean-Michel pour ses messages de soutien quotidien.

  59. Père Jean-Michel Bardet dit :

    Bonjour,
    En ce lundi matin, si vous êtes confinés, qu’un accès internet vous est possible, et que vous souhaitez entrer dans un temps de recueillement par la Bible, le père Jean-Marie Dezon vous donne rdv toute la semaine à 10h30 sur le site de la paroisse :
    http://egliseenbrianconnais.net/WordPress3/
    A bientôt !
    P.JMB

  60. Joanna dit :

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 11, 3-7.17.20-27.33b-45) En ce temps-là, Marthe et Marie, les deux sœurs de Lazare, envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. » En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. » Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare. Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait. Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. » À son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. » Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. » Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. » Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé, et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. » Alors Jésus se mit à pleurer. Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! » Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé. Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. » Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. » Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.