ACAT

Groupe Local des chrétiens pour l’abolition de la torture du Briançonnais Association Loi 1901 dont le siège est situé au Presbytère, 17 rue Alphand, 05100 Briançon, près de l’Eglise Sainte Catherine.

◊…..◊…..◊

LA NUIT DES VEILLEURS : DEROULEMENT
SITE INTERNET : ACAT FRANCE
ACTUALITES : TRAIT D’UNION
RASSEMBLEMENT REGIONAL 2020 : INSCRIPTION

À situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel

Chères amies, chers amis,

Comme vous le savez déjà, en raison de la situation d’urgence sanitaire que nous vivons, les locaux du secrétariat national sont fermés. Les membres de l’équipe sont confinés comme chacune et chacun d’entre nous.

Mais cela ne signifie aucunement que notre association a cessé d’agir : il n’est que de consulter le site de l’ACAT pour constater que les salarié.e.s poursuivent leur mission en soutien aux victimes, qu’il s’agisse de l’Égypte, du Yémen, de la protection sanitaire des prisonniers en Afrique du nord – Moyen Orient ou de l’enfermement des étrangers dans notre pays… Le site vous propose aussi des actions individuelles que vous pouvez relayer et partager largement (FacebookTwitter, etc..).

Par contre, face aux incertitudes actuelles et aux difficultés organisationnelles, le bureau exécutif, réuni en conférence téléphonique ce 26 mars, a décidé, à l’unanimité, d’annuler la tenue de l’assemblée générale des 16 et 17 mai 2020 à Autrans et adopté l’alternative d’une assemblée générale statutaire sur une journée, à Paris, à la mi-septembre 2020.

Cependant, nous n’abandonnons pas l’idée de tenir notre prochaine AG en Vercors en mai 2021…

Aujourd’hui, ce temps de Carême est très particulier, les célébrations pascales ne pourront se dérouler comme « d’habitude »… Le psaume 23 (22) chanté lors du 4ème dimanche de Carême nous invite pourtant à la confiance : Même si je marche dans un ravin d’ombre et de mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ton bâton, ton appui, voilà qui me rassure. (v.4) Ne serait-ce pas le moment de revenir à l’essentiel : retrouver le visage du Ressuscité dans toute femme, tout homme, qui interpelle notre humanité !

Prenez soin de vous et des vôtres.


Bernadette Forhan,
Présidente de l’ACAT
26 mars 2020

*********

Pour tout renseignement vous pouvez téléphoner
Paroisse de Briançon : 04 92 20 04 10

Envoyer un courrier par voie postale :
ACAT de Briançon
17 rue Alphand – 05100 Briançon
Ou par mail :
acat.briancon@orange.fr

C’est ici que nous nous réunissons, une fois par mois, pour prier et pour échanger sur l’actualité, nos doutes, nos craintes et notre espérance. Nous sommes près d’une dizaine dans l’équipe et nous accueillons volontiers tous ceux et toutes celles qui souhaiteraient partager cet instant pour se recueillir avec nous.

Bien sûr, notre référence est l’ONG (« Action des Chrétiens pour l’abolition de la torture » ou pour faire plus simple : l’ACAT, et notre regard est tourné vers Paris où se tient son siège. Nous recevons épisodiquement des informations par voie postale, mensuellement le magazine chrétien des droits de l’homme : « Courrier de l’ACAT », où¹ quotidiennement nous pouvons puiser à  la source d’informations sur le site Internet qui est régulièrement mis à  jour, véritable fenêtre sur le monde.

L’appel du mois est une lettre d’intervention qui concerne une situation générale, propre à  un pays, une région, une communauté, une catégorie de personnes, un régime politique, etc. Sa vocation plus générale en fait un outil de sensibilisation très fort à tous les manquements aux droits de l’homme dans le monde entier. Les militants de l’ACAT-France le distribuent une fois par mois à la sortie des cultes mais aussi dans les aumôneries, ou tout autre lieu de passage. Cet appel du mois est tiré entre 50 000 et 100 000 exemplaires selon les mois.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Femmes-au-tombeau.jpg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.