ENSEMBLE~VIVRE

« Ensemble Vivre »
Collectif interreligieux et laïque du Briançonnais

Contact : ensemblevivre05@gmail.com

« Le dialogue est une œuvre sans cesse à reprendre :
Lui seul nous permet de désarmer le fanatisme
en nous et chez l’autre »

Pierre Claverie, 9 octobre 1981


Genèse :

A la suite des évènements qui ont marqué notre pays en Janvier 2015, les réactions nombreuses et diverses recouvertes spontanément par le vocable collectif « je suis Charlie » ont incité les responsables des communautés chrétiennes du briançonnais à alerter tout d’abord, dans un dialogue au cœur de la laïcité, sur les risques de stigmatisation de l’Islam d’une part, et de toute réalité religieuse d’autre part.

Suite à cette mobilisation, proposition a été faite à la communauté musulmane présente à Briançon de s’associer à une initiative de connaissance mutuelle entre ces différentes confessions, et de recherche de propositions communes visant à enrichir le débat public au sujet de la place des religions dans la société française.

Un collectif est né de ces rencontres ; il porte désormais le nom

« Ensemble Vivre »

  • « Ensemble Vivre » vise à contribuer à une fraternité au sens laïque du terme.
  • « Ensemble Vivre » souhaite aussi servir la réflexion avec les pouvoirs publics en invitant tout citoyen à entrer dans cette démarche de reconnaissance mutuelle pour une concorde sociale, culturelle, spirituelle et humaniste.

Les participants fondateurs signataires :

Communauté Catholique du Briançonnais – 17 rue Alphand 05100 BRIANCON

Contact : Jean-Michel BARDET – 04 92 20 04 10 – p.jmbgap@gmail.com

Centre Evangélique Briançon « Résidence du Parc » – Av. du 159ème RIA – 05100 BRIANCON

Contact : Sylvain GASTINEAU – 04 92 24 95 26 – sylvain.gastineau@gmail.com

MJC Centre social du Briançonnais – 35 rue Pasteur – 05100 BRIANCON

04 92 21 25 76 – mjc.brianconnais@wanadoo.fr

Métropole Orthodoxe Grecque de France, Patriarcat de Constantinople

Contact : Alexis Daboncourt – al.daboncourt@ntymail.com

Association Maison de l’Orient – 47 Avenue Général de Gaulle – 05100 BRIANCON

Contact : Aïssa Elariak – 07 83 59 13 62 – maisonorientbriancon@gmail.com

Eglise Protestante Unie – 19 Avenue Maurice Petsche – 05100 BRIANCON

Contact : Jérôme MAGNE De La CROIX – 04 92 44 08 64 –

 

1er Acte :

Nous avons entendu le souci porté par la Municipalité de Briançon quant à la situation dramatique de milliers de personnes jetées sur les routes de l’Europe à la recherche d’une humanité fraternelle.

« Ensemble Vivre » souhaite aujourd’hui manifester sa volonté de s’associer à l’accueil de « réfugiés » fuyant des guerres fratricides et des injustices économiques, sociales, ou de tout autre ordre.

Les différentes confessions représentées dans ce Collectif proposent, ensemble, de contribuer d’une façon ou d’une autre à cet accueil, chacune selon ses compétences et ses moyens.

 

Dernière contribution :

Contribution à la journée de sensibilisation sur les problématiques des migrations contemporaines du 5 Mars 2016 : Proclamation commune ci-dessous.

«Un Oasis Haut-Alpin »

Participation à la journée de sensibilisation du 5 mars 2016
Coordination : collectif « Pas En Notre Nom Briançon »
« Je suis, tu es, nous sommes… tous migrants »

L’homme n’est homme que s’il se met en route.

Paradoxalement, au regard de leur détresse, cette phrase ne semble pas s’adresser à celles et ceux qui, jetés sur les routes sont d’abord les victimes de conditions politiques, économiques, culturelles désastreuses.
Nos sociétés occidentales ne peuvent faire l’économie de reconnaître une responsabilité dans ces désastres.
Nous partageons la conviction que la solidarité, l’interdépendance internationale, la répartition équitable des bien sont les éléments fondamentaux pour que cessent les déséquilibres qui poussent violemment des personnes à quitter leur milieu naturel et culturel.

L’homme n’est cependant homme que s’il se met en route.

La présence des migrants et des réfugiés vient bousculer notre quotidien.
Au delà des stéréotypes ou des positionnements manichéens, ou encore des rejets spontanément humains (ou pas ?), nous partageons la conviction qu’un chemin est possible et nécessaire pour vivre les réalités migratoires comme un enjeu d’humanisation, pour ceux qui sont dans la détresse tout autant que pour nous-mêmes, pour peu que nous sachions nous aussi nous mettre en route.

L’homme ne devient homme que s’il se met en route

Dans l’histoire et les traditions religieuses, la migration est fondatrice de notre monde : les hommes ont toujours cherché à aller au-delà des mondes visibles, par soif de découverte, par nécessité, ou désir de partager leurs croyances.
• Celle des premiers hommes cherchant subsistance…
• Celle d’Abraham et de sa tribu, devenant nomade à la recherche d’une Terre Promise…
• Celle du peuple Hébreux fuyant le pays d’Égypte et l’esclavagisme…
• Celle des premiers évangélisateurs chrétiens, franchissant les frontières par choix ou par nécessité face à la guerre de Jérusalem en 70…
• Celle de Mohamed quittant La Mecque pour Médine…
• Celle de Christophe Colomb et bien d’autres aventuriers ! ! !

L’homme ne devient homme que s’il se met en route
pour une Rencontre

De façon conjointe, ces migrations induisent la dimension intrinsèque de l’hospitalité.
Tout migrant devient figure de la condition du croyant à la recherche d’un but supérieur. Tout croyant porte la condition d’étranger migrant vers la Patrie Céleste, désirant la Terre Promise, le Paradis du Refuge, synonyme de la rencontre avec son Dieu.

« Souviens-toi : tu n’exploiteras pas l’immigré, tu ne l’opprimeras pas, car vous étiez vous-mêmes des immigrés au pays d’Égypte » Livre de l’Exode 22, 20

Cette mise en route se concrétise par un exil volontaire. Mais, ce qui fait la nature même du pèlerinage peut également se vivre dans une condition de sédentaire : la disposition du Cœur permettant d’avancer sur ce chemin de rencontre avec l’Autre, au sein d’un monde et d’un environnement plus ou moins hostiles, plus ou moins confortables.

L’homme ne devient homme que s’il se met en route
pour Accueillir

Nous devenons alors tous « hôtes » les uns des autres. Chaque rencontre peut devenir ce lieu de l’accueil de l’étranger que chacun est pour l’autre. L’hospitalité devient un devoir pour l’homme, car elle lui rappelle sans cesse que l’accueil de l’autre, c’est s’accueillir soi-même, accueillir un frère, accueillir Dieu lui-même.

« C’est nous qui sommes étrangers envers les Cieux,
nous qui n’offrons pas l’hospitalité aux gens »
Jean Chrysostome

Abraham, lui-même étranger sur une terre nouvelle, su accueillir les étrangers. Chaque migrant nous rappelle que nous sommes de passage sur cette terre, et que l’accueil de l’autre demeurera toujours une dimension fondamentale d’humanisation.

Si l’étranger est souvent ressenti comme une menace, une atteinte possible à l’identité culturelle, religieuse ou sociale de ceux qui l’accueillent, nous partageons la conviction qu’il peut aussi devenir présence critique capable de nous remettre en question, et nous inviter à avancer avec lui sur ce chemin d’humanité.

« L’Autre véritable n’est pas celui que nous choisissons,
mais celui qui vient à nous. »
Jean-Claude d’Arcier

Le migrant est alors une chance

dans cette quête de fraternité, de communion.

Signataires :
Association Maison de l’Orient – Briançon
Centre Évangélique – Briançon
Métropole Orthodoxe Grecque de France, Patriarcat de Constantinople – Briançon
Église Protestante Unie – Briançon/Queyras/Embrun
Paroisses Catholique du Briançonnais