CCFD-TerreSolidaire


Les associations redoutent la fin de la réserve parlementaire

(article de La Croix)

Marie Boëton

Débattu à partir d’aujourd’hui au Sénat, le projet de loi « rétablissant la confiance dans l’action publique » prévoit de supprimer la « réserve » très décriée des parlementaires. Les associations, qui ont perçu à ce titre plus de 50 millions d’euros en 2016, s’alarment des conséquences financières de cette réforme.

 

Chaque année, une petite poignée de députés verse une part de sa réserve parlementaire à l’Observatoire international des prisons (OIP). Très impliquée dans la défense des droits des détenus, l’association reçoit ainsi des élus entre 30 000 et 50 000 € par an. « Ce ne sont pas des sommes considérables, mais c’est malgré tout essentiel pour une petite structure comme la nôtre, assure sa directrice Cécile Marcel. Et plus encore dans le contexte général de baisse des dotations… » Mais cette source de financement est aujourd’hui menacée. « Il va falloir faire appel à la générosité du public », poursuit l’intéressée qui s’inquiète : « Malheureusement, notre cause n’est pas très vendeuse ! »

En cause, le projet de loi « rétablissant la confiance dans l’action publique », examiné à partir d’aujourd’hui au Sénat. Celui-ci prévoit en effet de supprimer la « réserve parlementaire ». Une petite révolution pour les élus, qui pouvaient jusqu’alors distribuer chaque année aux associations ainsi qu’aux collectivités locales 130 000 € pour les députés et jusqu’à 153 000 € pour les sénateurs.

Critiquée pour son opacité et ses dérives clientélistes, la « réserve » était sur la sellette depuis longtemps. Le changement de majorité a finalement eu raison d’elle. Les parlementaires semblent s’être faits à l’idée. Ils n’ont en tout cas pas protesté en commission des lois du Sénat la semaine dernière. Sans doute se savent-ils pris en étau entre un exécutif déterminé à la supprimer et une opinion publique qui s’est toujours montrée critique vis-à-vis d’elle.

La réserve ne devrait toutefois pas disparaître entièrement. Le rapporteur du texte au Sénat, Philippe Bas (LR), propose en effet de verser son montant total – 147 millions d’euros en 2016 – à un fonds visant à financer les projets d’équipement des petites communes.

Rien, en revanche, pour les associations… Le manque à gagner pour elles est pourtant considérable : pour la seule année 2016 elles avaient en effet obtenu 10 millions d’euros des sénateurs et 42 millions des députés. Tout le tiers secteur en avait profité : 9 millions avaient été distribués aux associations culturelles, 7 millions aux structures œuvrant dans le domaine de la solidarité, 5  millions à celles impliquées dans le sport, etc.

« Ce sont des sommes très importantes pour nos structures », renchérit Frédérique Pfrunder, secrétaire générale du Mouvement associatif. Pour rappel, le budget du Fonds de développement de la vie associative (FDVA) atteint péniblement aujourd’hui 8 millions d’euros. « Qu’on me comprenne bien, la réserve parlementaire est, en l’état, clairement critiquable, précise Frédérique Pfrunder. Qu’il faille réformer le dispositif est évident, mais cela ne doit pas forcément se faire au détriment du monde associatif. Pourquoi créer un fonds qui ne subventionne que les collectivités ? Les associations jouent un rôle essentiel en matière de cohésion, de lien social. Elles n’ont pas à faire les frais de la réforme. »

Très remonté, le monde associatif compte se mobiliser lors des débats. Reste à savoir s’il aura l’oreille des élus. Conscient des incidences du projet de loi sur le tiers secteur, Philippe Bas conseille aux associations de se rapprocher des collectivités locales : « Leurs bénévoles sont utiles sur le terrain, ils complètent en effet souvent l’action des agents municipaux. Je suis certain que les communes les soutiendront financièrement… tout simplement parce que c’est dans leur intérêt ! »

« Simple vœu pieux », fustigent les associations, rappelant la baisse très substantielle des dotations à laquelle les collectivités font face (- 9,3 milliards d’euros en trois ans). Elles espèrent désormais convaincre les parlementaires d’amender le texte pour obtenir – dans le cadre du nouveau dispositif – qu’une partie des fonds leur soient de nouveau affectés.

repères

Les principales mesures du texte

Interdiction aux membres du gouvernement ou des exécutifs locaux, ainsi qu’aux parlementaires, de recruter un membre de leur famille.

Création d’une peine d’inéligibilité de dix ans maximum pour toute personne condamnée dans une affaire d’atteinte à la probité (fraude fiscale, favoritisme, corruption…).

Interdiction aux députés et sénateurs de se lancer dans une activité de conseil en cours de mandat, ou au moins un an avant leur élection.

Un système de remboursement sur présentation de factures remplace, pour les parlementaires, l’indemnité représentative de frais de mandat (6 000 € brut mensuels), qui ne faisait l’objet d’aucun contrôle.

Interdiction de prêts par des personnes morales autres que des banques européennes ou des partis politiques ; interdiction de tout prêt ou aide d’une personne morale étrangère.

 

 

B ETTY LAU HIN – Partenaire CCFD-Terre Solidaire 2017

CHINE Hong Kong


La délégation des Hautes Alpes du CCFD-Terre Solidaire accueille l’organisation In Media de Hong Kong en la personne de BETTY LAU HIN responsable d’édition, rédactrice en chef depuis 2013.

Elle sera à Briançon le 25 mars 2017

puis prendra la direction d’Embrun, de Gap, Sisteron, Marseille… Une réunion publique est prévue :

samedi 25 mars à 16h à la Salle du Prorel de Briançon

Nous la laissons présenter son organisation :

« Hong-Kong In-media est la première organisation locale qui vise à propulser un mouvement de médias indépendants depuis 2004. Nous avons cherché à sauvegarder la liberté d’expression, de médias et d’Internet grâce à des approches diversifiées de sensibilisation sociale, telles que des études politiques, des campagnes de sensibilisation, avec d’autres organisations.

Inmediahk.net est notre projet principal qui, au cours de la dernière décennie, est devenu l’un des médias indépendants les plus influents à Hong Kong, au milieu des multiples limitations de la liberté d’expression dans notre sous-continent chinois. »

B etty Lau Hin souhaite connaître le paysage médiatique français spécialement les medias indépendants et le journalisme citoyen. Elle peut répondre en anglais à des questions sur la situation politique, économique et sociale de son pays. Elle sera accompagnée d’un(e) traducteur (trice).

E lle dispose d’un montage de 15′ présentant ‘‘In Media’’.

_______________________________________________________________________________________________

Betty Lau Hin sera à Marseille, à la Fac de Droit sur la Canebière le 8 Avril entre 9h30 et 17h avec deux autres partenaires :

Le directeur artistique Ivan Akimov de l’association slovaque « Kesaj Tchavé »-les enfants de la fée- Son association a pour objectifs l’éducation et l’inclusion sociale des roms de Kezmarok, la promotion de l’art et la culture roms en Slovaquie et en Europe, la construction de l’estime de soi des enfants roms par l’art. A noter : le travail d’Ivan Akimov là-bas inspire des travailleurs sociaux ici (Intermèdes-Robinson) Le CCFD Terre Solidaire soutient le rayonnement international de la troupe en appuyant les déplacements internationaux et les actions de terrain en France. Utopie, peut-être. Miracle, certainement !

Et Nisantatra FARARANOHARISON de l’association malgache FFF ho Malagassy Mahomby dont l’objectif général est le développement de chaque malgache en tenant compte de ses spécificités.

Venez les rencontrer !

[nextpage title= »lire la suite »]

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire

Fruit de différents mouvements et services d’Eglise pour lutter contre la faim dans le monde. Il existe depuis plus de 55 ans.

Le CCFD est reconnu 1ère ONG de Développement de France par le soutien qu’il apporte et les échanges qu’il permet à plus de 400 partenaires à travers le monde.

Le CCFD ne fait pas à la place de ses partenaires, qui sont des petites ONG, des associations ou des coopératives agricoles : il leur donne la possibilité de faire et d’être indépendant.

 

image-5

 

Le CCFD-Terre Solidaire vous propose un Quiz : cliquer ici

CCFD-Terre Solidaire :  » équipe en attente de se constituer »

_____________

Archevêché de Marseille – Service communication

Chers amis, Me voici sorti de l’hôpital et de nouveau chez moi.

Je tiens à vous remercier pour les signes d’amitié et de prière qui m’ont été transmis ou que j’ai reçus. Je vous en remercie sincèrement.

Après ces trente jours d’hospitalisation, les médecins me recommandent trois semaines de vrai repos, car le traitement fut lourd et va entraîner des réactions de fatigue. Je vais m’y soumettre.

Ce mois à l’écart ne m’a pas empêché de vivre en communion de prière avec vous tous. Mais je reconnais que c’est frustrant.

Je remercie Mgr Jean-Marc Aveline et le P. Pierre Brunet qui ont su assumer tout cet imprévu.

Merci de nous garder les uns et les autres dans la prière.

Que Notre Dame de la Garde veille sur nous.

+ Georges Pontier

_____________________________________

[nextpage]

CCFD-Terre Solidaire 05 Assemblée diocésaine

Le 14 /01/2017  Salle joie et soleil  St Auban 04

Etaient présent-e-s : Bruno Gauthier. trésorier.// Marie Ange François et Luc Petitdemange. Chargé-e-s de développement associatif Alpes Azur.

Joël Descoings, Monique Eyriey, Bernadette Cranga, Marie Christine Fagot, Xavier Jamet, Agnés Bonneval, Emilienne Bonnardel et Michel Collignon. Membres des équipes locales

Excusé-e-s: Marius Chevallier aumônier, Jean Baptiste Rougny, Suzanne Bernard-Reymond, Sophie Schmitt, Geneviève Jourdan, Marie Paule Boscq.

CARÊME 2017

CITOYENS RESPONSABLES :

TRANSFORMONS LA CLAMEUR DU MONDE EN ESPÉRANCE

TEMPS D’ACCUEIL et TEMPS DE PRIÈRE.

Merci à Régis Loze et son épouse pour leur accueil et le réconfort apporté aux voyageurs…

Xavier nous a lu la belle prière « Qui entendras nos cris » (« Vivre le Carême » p. 36)

Par cette prière nous avons rejoint nos absents et plus particulièrement ceux et celles qui sont souffrants.

ACCUEIL DE LA PARTENAIRE CAMPAGNE DE CARÊME 2017.

Chaque année une trentaine de nos  partenaires sont appelés à venir témoigner et à  partager avec le public leur vécu rendu possible avec le CCFD-Terre Solidaire.

Trois de ces partenaires seront en région.

– Madagascar; Nizantatra Zian, Fararanoharison de FFF ho Malagasy Mahomby

– Slovaquie: Akimov Ivan. Enfants Roms. Troupe danse et chants « Kesaj Tchave »

Betty Lau Hin 26 ans. Rédactrice en chef du magazine d’expression libre « Immedianhk.net » de Hong-Kong. Média à destination des personnes qui ne font pas confiance en la presse traditionnelle. Passera dans les Hautes Alpes à  Briançon, Embrun, Gap et Sisteron du 25 au 29 mars. Fiche de présentation PJ.

Nos partenaires sont particulièrement sensibles au regard que nos communautés portent sur leur projet. Concrètement et pour que cet échange soit réussi nous devons formaliser le plus rapidement possible le parcours de Betty; choix des lieux d’accueil, de rencontres publiques, pour quelles rencontres, quels partage d’expérience, avec quels autres partenaires… associations, personnes, journaux d’opinion et autres.                                           Citons l’an dernier, Jacques Doubla Bitang, « salarié du diocèse de Maroua Mokolo » notre partenaire du Cameroun.

Avis aux personnes qui prennent en charge le séjour de Betty !

Complétez ,modifiez, apportez vos suggestions sur le tableau en  PJ. 2017 Partenaire 05  Séjour Accueil.                                                                                                                                  Concernant le séjour de Betty et pour  connaitre les attentes. il serait idéal qu’une personne maitrisant l’anglais corresponde avec elle dés maintenant. hin.lau@inmediahk.net

Le 8 avril en fin de séjour avant de remonter vers Paris, ces 3 partenaires seront à la fac de droit de Marseille ( 9h30), où au cours d’une journée conviviale ils présenteront leurs projets et nous feront une remontée sur leur séjour dans la région.

[nextpage title= »lire la suite »]

VIE DES EQUIPES.

– Comment, avec qui aborder le carême ?                                                                           Le carême de partage ne devrait pas seulement être l’affaire de quelques rares vieillards distribuant des enveloppes à l’entrée des églises. Saurons nous mobiliser : collégialité, congrégations religieuses…

– Nous saluons l’arrivée de Xavier Jamet de Briançon.

– Bernadette Cranga a partagé au nom du CCFD les vœux de l’Evêque.

– Monique et d’autres parlent d’engagement dans les « réseaux réfugiés ».

– Sophie signale une rencontre pour discuter des projets alternatifs en cours dans le Gapençais « Alternatiba » …Place du CCFD dans ce projet ? PJ Alternatiba

– Luc signale les chantiers qui mobilisent actuellement. Campagne :                             « Prenons le parti de la solidarité »  – A qui appartient l’espérance d’un peuple ? – Vivre une citoyenneté active .

– Le soir même après l’AD nous apprenons, qu’après 41 ans de service les Sœurs du Prado quittaient Laragne au mois de juin. Après le départ de sœur Bernadette Heymonet c’est une page du CCFD qui ici se fermera. Merci !

DÉCOUVERTE DU MATÉRIEL DE CARÊME et RÉPARTITION.

Les équipes locales font des propositions d’animation et transmettent les outils du CCFD aux équipes d’animation des paroisses et se mettent d’accord avec leur curé et le doyen sur les modalités de la collecte.

Il a été remis à destination de vos doyennés les outils d’animation Carême:

– Brochure d’animation « Vivre le Carême 2017 » avec des fiches pédagogiques pour la campagne de Carême.

– L’arbre de vie. Kit (h150 x 100 x 120 cm). A compléter avec l’aide du livret carême. Cinq étapes ou moins: L’arbre peut-être compléter en 5 étapes ou en une seule fois voire faire une seule étape.

– Livret de carême 2017 dont les 5 étapes à utiliser en paroisse avec ou sans « l’arbre de vie.

– Tracts « Appel au don ».

– Affiche « citoyens responsables » (60 x 80 cm) C’est un outil d’animation à ne pas confondre avec  l’affiche d’appel aux dons.À utiliser dans le cadre de la campagne Carême en lien avec les élections – peut être utile aussi après le Carême pour des animations élections.

 

– Affiche appel au dons 2017.

Nous nous sommes interrogés quant à la pertinence d’utiliser une même affiche durant trois années consécutives. Luc après demande d’informations au siège précise.

– comme annoncé par Michel, 30 affiches « arbre » disponibles par délégation, toutes du même format
– les affiches de carême « traditionnelles » comme l’an dernier, pas de quotas de disponibilité, plusieurs formats
– il devrait y avoir une campagne d’affichage nationale type « gares et lieux publics.

URGENT! Merci de me faire part de vos commandes, consulter       http://www.ccfd-catalogue.org/

LE MOT DU TRÉSORIER. QUESTIONS DIVERSES…

Même si l’essentiel des dons – 9/10 – arrivent hors paroisse Bruno nous assure de l’intérêt à continuer l’animation et la distribution des enveloppes en paroisse.

Michel demande à Bruno le montant des « quêtes fortement recommandées »… versées par le diocèse au CCFD en 2016.

En renouvelant la Charte de la Solidarité et de la Diaconie de l’Église en France. (Pâques 2016) les évêques de France renouvellent leur attachement à la mission du CCFD-Terre Solidaire.. PJ 4.2 Les organes nationaux de la solidarité .extrait.

« Le Secours Catholique – Caritas France, le CCFD – Terre solidaire et la DCC – Délégation Catholique pour la Coopération ont été créés par l’épiscopat et ont reçu de lui leur mission comme services d’Église. Du fait de ce statut particulier, les Evêques veillent à ce que dans les diocèses et les paroisses, ils trouvent un cadre favorable à l’exercice de leurs missions.

Afin qu’ils disposent des ressources financières nécessaires, une quête est organisée pour le Secours catholique – Caritas France le 3ème dimanche de novembre et pour le CCFD-Terre solidaire le 5ème dimanche de Carême. »

Jean Baptiste nous fait parvenir un beau document sur la fondation CCFD-Terre Solidaire. PJ Site Fondation

APRÈS UN REPAS CONVIVIAL PARTAGE AVEC NOS AMIS DE LA RELÉGATION 04

nous avons écouté le témoignage des différents protagonistes du séjour de notre délégation régionale : « Du Paraguay à la France, quel modèle agricole ? »

Avec sensibilité, Ils nous ont fait découvrir leur vécu chez des agriculteurs paraguayens en lutte pour faire vivre dignement (sans compromission) leur famille.

Yannick Becker est venu apporter un éclairage de la Confédération Paysanne sur les cultures alternatives.

« Le pessimisme est d’humeur;  l’optimisme est de volonté.

Tout homme qui se laisse aller est triste »… Alain

Pour lutter contre les causes de la faim dans le monde, ne pas oublier nos adhésions au CCFD-Terre Solidaire

https://soutenir.ccfd-terresolidaire.org/adhesion/1~mon-don

_____________________________________________________________________

Déroulement type de nos rencontres :

Prière à partir de l’évangile du jour.

Forum régional

Travailler avec les assos de solidarité dans le briançonnais :

On évoque le collectif COLBASSOL, désormais moribond, puisque faute de participants, nous ne payons plus l’entretien du site. Agnès évoque la possibilité d’être hébergé en tant que site sur celui de la MJC .

Nous souhaitons entretenir notre collaboration avec le Secours Catholique et le Secours populaire et autres assos en participant aux actions collectives pour les temps forts de l’année.

La collaboration avec Artisans du Monde semble se réduire. Où est le temps de la co-animation pour l’événement « journée mondiale de l’alimentation » avec la campagne « Alimenterre » qui clôturait la semaine du goût ?

Réflexions sur le CCFD et notre équipe :

Les jeunes, -Agnès en témoigne après sa participation au camp d’été « les vacances engagées» aiment innover leur mode de vie et à se retrouver entre eux. Notre fonctionnement de réunions mensuelles  ne leur correspond pas ; ils préfèrent une rencontre sur un week-end dans un lieu choisi et pour une action ponctuelle.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *