ACAT – Cpte Rendu 26 10 2018

Compte Rendu de la réunion du Vendredi 26 octobre 2018

Participants : Gianni Agostini, Marie-Jeanne Andrieux, Madeleine Chauché, Claire Désert, Jean-Jacques Désert, Christiane Leblanc.
Excusés : Jean-Michel Bardet, André Honegger, Agnès-Marie Rive, Françoise Laturaze.

Temps de prière :
– Evangile Mc 10, 46b-52 « Rabbouni, que je retrouve la vue »
– Prière : Psaume 125 (126) Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous !

Thèmes du Jour :

Deux journées  de découverte, de partage, de réflexion et de prière organisées par le diocèse de Gap avec le Service nationale français de la Pastorale des migrants et le service de la Pastorale des migrants de Turin.

Bonnes nouvelles : Ces dernières semaines ont été exceptionnelles : des victimes que nous soutenons depuis plusieurs mois, voire depuis des années, ont été libérées et le travail de ces défenseurs enfin reconnu. Ces bonnes nouvelles prouvent une chose : agir est efficace.
Le 17 octobre 2018, Nguyen Ngoc Nhu Quynh – alias Me Nam – a été libérée  de la prison n° 5 de la province de Thanh Hoa où elle purgeait une peine de 10 ans de prison pour « propagande anti-Etat », la bloggeuse a enfin pu retrouver ses enfants et sa mère, qui ont embarqué à ses côtés vers une nouvelle vie.  En savoir plus
Le 11 octobre 2018, au lendemain de la journée mondiale contre la peine de mort, l’État de Washington est devenu le 20ème État à abolir la peine de mort. Une grande victoire pour les abolitionnistes du monde entier. Lire la suite.
Le prix Nobel de la paix 2018 a été décerné le 2 octobre au gynécologue congolais Denis Mukwege, un homme qui répare les femmes violées dans le cadre du conflit en République démocratique du Congo (RDC) et œuvre pour mettre fin à l’impunité. Lire la suite.
Après 13 mois de détention administrative en Israël, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri de 33 ans a été libéré dimanche 30 septembre 2018. Il avait été arrêté le 27 août 2017 et avait passé la quasi-totalité de sa détention dans la prison de Ketziot au Néguev dans le sud d’Israël. Lire la suite 
L’opposant congolais Paulin Makaya, président du parti d’opposition Unis pour le Congo (UPC), a été libéré lundi 17 septembre 2018 quatre jours après que la Justice ait ordonné sa libération immédiate. Lire la suite.
L’opposante Victoire Ingabire, présidente des Forces démocratiques unifiées Inkingi (FDU-Inkigi), est libre depuis samedi 15 septembre 2018 au matin. Elle a bénéficié comme 2 140 prisonniers de la grâce présidentielle. Elle était en prison depuis octobre 2010. Lire la suite

Tunisie : Le processus de justice transitionnelle pourrait permettre à Rached Jaïdane d’obtenir enfin justice après de nombreuses déconvenues face à une justice tunisienne dysfonctionnelle. Cependant, plusieurs manœuvres cherchent à retarder voir à empêcher ce processus de fonctionner.
Vous voulez soutenir Rached Jaïdane : Complétez le modèle de lettre (CLIC POUR TELECHARGER) en la personnalisant avec vos coordonnées et adressez-la au Président de la République tunisienne.

Soudan : L’ACAT dénonce la venue en France de ce criminel notoire et appelle le gouvernement français à expliquer les raisons de sa présence. Rappel : Salah Gosh est soupçonné d’être l’un des organisateurs du génocide au Darfour qui a fait au moins 300 000 morts.

Appels : Prévisions pour l’année 2019 ; la commande de carte des appels de l’ACAT se fait en décembre et il a été envisagé de maintenir 200 exemplaires par mois. Il n’y a plus actuellement de correspondant pour distribuer les appels sur la paroisse de Monêtier-les-Bains  et la distribution à l’Eglise de Vallouise a été refusée. Les distributions aux églises de Briançon « Collégiale » et « Sainte-Catherine », Pont de Cervières, Puy St Pierre et Villard St Pancrace sont effectives. Il est remis également des cartes à la Salle Evangélique de Briançon et la distribution à l’église protestante unie de Briançon est en pourparlers avec  la Pasteure Agnès-Marie Rive.

Rassemblement Régional de l’ACAT des 13 et 14 octobre 2018 à Ste-Tulle – D’après les notes de Christiane Leblanc qui représentait le groupe de Briançon :

Remerciements à
– Ginette Malbequi : L’ACAT a pour but de combattre, partout dans le monde, les actes jugés inhumains, comme la torture, les exécutions judiciaires, les crimes de guerre, contre l’humanité et les génocides. L’action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture se dit aussi vigilante pour les droits des prisonniers et des demandeurs d’asile. « Nous avons un dossier en France, sur les violences policières », précise Ginette Malbequi, coordinatrice dans les Alpes de Haute-Provence. (4 novembre 2016)
– Guy Aurenche : Pour nombre d’entre nous, Guy Aurenche, c’est un peu l’âme de l’ACAT. Second président de l’ACAT de 1975 à 1982, puis président de la FIACAT pendant 11 ans, il aura marqué durablement les premiers pas de l’association, en lui insufflant un élan mobilisateur et en esquissant le chemin vers un monde sans torture. Si elle a certainement changé sa vie, l’ACAT lui doit également beaucoup.
– Disparition de Pierre Poulat à 96 ans, ayant été installé à la Commission Justice et Paix.

Intervention de François Jullien, philosophe et sinologue, professeur à l’université Paris-VII.
Les Droits de l’Homme se construisent à travers échanges et dialogues, chemin à la rencontre de l’autre, valeurs partagées…
Evolutions, politisation sur l’universalité des Droits de l’Homme ; dans les membres du Conseil des Droits de l’Homme, le politique restreint les Droits de l’Homme…
Nous sommes traversés par l’interpellation des pays pour le respect des Droits de l’Homme. L’universalité des Droits de l’Homme est une fiction intellectuelle pour protéger la dignité. Il y a avait des prémices dans la préhistoire, repris par la théologie du Moyen-Âge. L’histoire permit de constituer un socle…
Contestation du caractère universel dans la Charte des Etats-Unis. On ne supporte pas qu’il soit porté atteinte à l’un de nos frères…
De 1948 à nos jours, deux pactes sont à retenir : La convention Internationale contre la torture et la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Ces conventions ont été ratifiées sauf par la Somalie et les Etats-Unis, mais l’exécution des mineurs est interdite à présent.
L’universalité des droits humains est une invention d’occidentaux. On peut réduire l’application des traités :
….. L’Etat réduit le champ d’un traité ;
…..• Un pays fait une déclaration interprétative ;
….. Pour qu’un traité entre en vigueur, il faut que le Parlement l’Accepte.
…..Beaucoup de pays disent l’améliorer en restreignant le traité.
….. Des textes internationaux sont produits.
….. Il existe une charte arabe des Droits de l’Homme. Elle ne reconnaît pas l’égalité …..entre l’homme et la femme.
A l’ONU, un premier ministre a dit que les Droits de l’Homme sont occidentaux…
Il faut croire en la dignité de la personne…
Il faut s’accorder sur les droits et non imposer la généralisation…
Il faut entrer en dialogue avec les autres. Les Protestants ont eu les premières réflexions chrétiennes, les catholiques sont entrés plus tard dans les droits…
Les Droits de l’Homme ont vocation à devenir universels…
La religion est marginalisée…
Le Christ a été torturé avec le pécheur. Il est en solidarité avec les bourreaux. L’absence de solidarité créée une nationalité renforcée…
René Girard (anthropologue, historien et philosophe français) dit que nous croyons inhumain celui qui n’est pas comme nous.
Sous prétexte du droit à la sécurité, les droits humains sont violés. Le gouvernement a pu faire passer « la peur de l’autre » pour restreindre les droits. Il y a concurrence entre pauvres et étrangers…
Des praticiens de torture ont pratiqué la « formation à la torture » en 1980.
Nous sommes dit « Pays des Droits de l’Homme »…
Nous reconnaissons l’espace de liberté…
La parole ne nous rend pas forcément humain…
Des gens revendiquent l’accès à leur langue, leur culture au Nord de la Chine.

◊ Infos diverses :
Il est à constater une baisse des legs et donations.
Il faut aider le Centre Primo Levi.
Un groupe de jeunes est en partenariat avec le Ministre de la Jeunesse et des sports et un enseignant.
Il sera présenté à l’Assemblée Générale en 2019 le camp au Yémen.
Michel Bertrand et François Walter animent le Conseil d’Eglise Chrétienne (organisme de dialogue œcuménique). Ils vont préparer une lettre sur la peine de mort.
L’ACAT soutient le film Lindy Lou, jurée n°2 : Il y a plus de 20 ans, Lindy Lou a été appelée pour faire partie d’un jury. Depuis, la culpabilité la ronge. Sa rédemption passera-t-elle par ce voyage qu’elle entame aujourd’hui à travers le Mississippi, dans le but de confronter son expérience à celle des 11 autres jurés avec lesquels elle a condamné un homme à mort ?
Le Monastère de la Visitation à Tarascon propose des séjours.
Le col de l’Echelle est sans conteste un «point stratégique d’entrée des clandestins» Depuis l’été 2017, le flot de clandestins empruntant ce passage ne cesse de grandir.Plus de 2 000 immigrés illégaux ont déjà été officiellement été comptabilisés (au 21 avril 2018). Combien en réalité ?
Présentation d’Agnès-Marie Rive, présente en paroisse de Freissinières-Briançon-Queyras depuis le 1er juillet 2018 en qualité de pasteure proposante.
Evelyne Sommer, coordinatrice du groupe de Gap, recommande la pratique du commerce équitable.
Le cercle de silence de Gap est composé de citoyen(ne)s et de membres engagés individuellement au sein de divers mouvements et associations qui le soutiennent. Il se réunit le 2ème samedi du mois.
Le père Sébastien Dubois a accueilli à nouveau 4 migrants. [D’ICI TV le 13 mai 2018 : « On dénombre des milliers de migrants qui tentent de passer la frontière par les Hautes-Alpes. En hiver, à des conditions déjà difficiles s’ajoute le froid ; et une fois passés, s’ajoutent aussi des difficultés administratives. Ce jeudi, le curé de la paroisse de Gap, le Père Dubois, a poussé un coup de gueule. Les bénévoles du secours catholiques font ce qu’ils peuvent pour accueillir les migrants. Il ne comprend pas que des migrants reconnus mineurs et envoyés à Marseille ne soient pas recueillis et soient laissés à la rue. On l’a rencontré ce jeudi en présence d’une trentaine de migrants mineurs. »]
Anne Boucher a présenté la situation de la Colombie. [Pour mémoire : Courrier n°342 – Colombie, les enjeux de la paix : Après le rejet par référendum du premier accord passé entre les autorités colombiennes et la guérilla, un nouvel accord a été ratifié par le Congrès en décembre 2016. Cela met fin à plusieurs décennies de conflit armé. Directeur de l’ONG Centre de recherche et d’éducation populaire / Programme pour la paix (CINEP/PPP), Luis Guillermo Guerrero Guevara nous livre son analyse sur les enjeux de la paix.]

Prochaine réunion : Vendredi 7 décembre à 9h45 à la Maison Paroissiale de Briançon

Amicalement,
Madeleine Chauché

 

 

Ce contenu a été publié dans ACAT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.