9VAINE PRIÈRE ESPRIT-SAINT

SANCTIFIER LE NOM DU SEIGNEUR

ASCENSION – PENTECÔTE

Entre l’Ascension et la Pentecôte, nous répondons comme les Apôtres à l’invitation de Jésus : «Il leur enjoignit de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’y attendre ce que le Père avait promis» (l’Esprit Saint), Ac 1,4. Avec la Vierge Marie, ils se sont donc rendus au Cénacle pour prier. Le dixième jour, c’est dans ce lieu qu’ils ont reçu le grand souffle et le feu de l’Esprit Saint. Nous-mêmes, en ces jours qui précèdent la Pentecôte, et dans le contexte de la pandémie qui nous atteint, mettons-nous aussi en prière, «d’un même cœur» (cf. Ac 1,14), pour demander la grâce d’un renouvellement de notre Eglise et de notre monde dans le souffle de l’Esprit Saint, comme une nouvelle Pentecôte.

Samedi 30 mai : 9ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Conversion de Saint Paul

30 mai
Neuvième jour : Demandons au Seigneur que notre vie dans l’Esprit Saint porte des fruits en abondance.

Frères, je vous le dis : vivez sous la conduite de l’Esprit de Dieu ; alors vous n’obéirez pas aux tendances égoïstes de la chair… Voici ce que produit l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. Face à tout cela, il n’y a plus de loi qui tienne. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses tendances égoïstes. Puisque l’Esprit nous fait vivre, laissons-nous conduire par l’Esprit. Galates 5

A la fin de cette neuvaine, après avoir demandé les dons de l’Esprit, nous demandons tous les fruits que l’Esprit peut porter par ses multiples dons. Que l’Esprit Saint, accueilli de façon renouvelée dans nos cœurs et dans toute l’Eglise, en cette fête de Pentecôte, réveille notre vie de baptisés, nous fasse sortir de tous nos confinements inutiles – c’est-à-dire l’enfermement dans nos habitudes, nos préjugés, nos cercles habituels, nos préoccupations souvent futiles – et nous mette au grand air de l’amour de Dieu. Cet amour, qui s’associe à la joie et à la paix, même au milieu des épreuves et des contradictions, ne peut venir que de l’Esprit Saint.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint
Prière : Ce que tu as promis, Seigneur notre Dieu, nous te prions de l’accomplir pour nous dans ta bonté : que la venue de l’Esprit Saint nous rende, à la face du monde, témoins de l’Évangile du Christ.

Prière pour le diocèse (ci-dessous) Prière de consécration à Marie (ci-dessous)

Viens Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort
O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle.

Prière pour le diocèse

Dieu notre Père,
Toi qui as envoyé ton Fils dans le monde
pour rassembler tes enfants dispersés,
et constituer un peuple uni dans l’Esprit Saint,
toi qui nous as engendrés à la Vie nouvelle de ton Royaume,
veille sur ton Eglise en chemin.

Fais-la grandir dans la fidélité au Christ,
pour qu’elle rayonne de la lumière de l’Evangile.
Renouvelle en chacun de nous
la foi, l’espérance et la charité.
Enlève de nos cœurs les obstacles à la communion et à la mission,
ouvre-nous à ton Esprit qui fait toutes choses nouvelles.

Toi qui ne cesses d’appeler des ouvriers à ta vigne,
donne à ton Eglise les serviteurs nécessaires à sa mission.
Donne-nous des prêtres,
signes et serviteurs de la présence du Christ, le Bon Pasteur.
Donne-nous des diacres,
signes et serviteurs d’une Eglise servante des hommes.

Réveille la grâce de notre baptême et de notre confirmation,
fais-nous désirer le Pain Vivant de l’eucharistie.
Permets à chacun de prendre toute sa place dans le corps du Christ
et de participer, selon sa vocation, à la mission de l’Eglise
et à la croissance de ton Royaume.
Renouvelle au milieu de nous le charisme de la vie religieuse, contemplative et apostolique,
et ouvre le cœur des jeunes aux appels que tu leur adresses.
Qu’ils soient entourés d’amour et de confiance,
qu’ils apprennent la générosité et la fidélité.

Nous te confions notre terre,
les personnes qui vivent, travaillent ou séjournent parmi nous.
Que notre Eglise soit fraternelle avec tous,

attentive à toutes les pauvretés matérielles, morales et spirituelles,
vivant et annonçant la vérité de l’Evangile,
pour que le monde croie, aime et espère en toi.

Sainte Vierge Marie, Servante et Mère du Seigneur,
toi que Jésus nous a donnée pour veiller sur son Eglise,
porte notre prière et soutiens notre mission.
Sainte Bernadette, que le Seigneur a appelée parmi nous,
toi qui es si proche des petits,
nous comptons sur ta prière.
Vous les saints évangélisateurs,
vous tous, les saints anonymes de notre Eglise,
priez pour nous.

Consécration à Marie

Seigneur Jésus, Fils de Dieu, Sauveur,
venu du Père pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés
et leur ouvrir le chemin de la Vie,
c’est en Marie que Tu as pris chair,
c’est par son oui que Tu es entré dans le monde.
Sur la croix Tu lui as confié tes disciples bien-aimés
pour qu’elle nous porte dans sa prière maternelle.
Conscient(e) de mes faiblesses et de mon péché,
je me tourne aujourd’hui vers elle pour mieux me donner à Toi,
renouveler les promesses de mon baptême
et porter les fruits de l’Esprit Saint.

Sainte Marie, Mère de Dieu,
je te choisis aujourd’hui comme ma Mère bien-aimée,
pour grandir dans la foi, l’espérance et l’amour.
Je te confie mes pensées, mes paroles et mes actes,
pour que par ton intercession je sois purifié(e) de tout orgueil
et de tout ce qui m’empêche de suivre ton Fils
et de montrer Son amour.
Pour être tout(e) à Lui, je veux être tout(e) à toi.
Que ton oui soit mon oui,
pour que ma vie entière glorifie le Seigneur,
proclame ses merveilles
et dise à tous la joie de l’Evangile.

AMEN

***

Vendredi 29 mai : 8ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

L’icône de la Miséricorde – Le Christ et Saint Jean

29 mai
Huitième jour : Demandons au Seigneur le don d’adoration, de crainte de Dieu, qui nous fait sentir la sainteté de Dieu.

Jésus dit à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson ». Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient… A cette vue, Simon- Pierre tomba aux pieds de Jésus, en disant : « Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur ». Luc 5

Ce que l’Ecriture appelle la « crainte de Dieu » n’a rien de la peur. Elle est l’infini respect de l’homme devant Dieu, la reconnaissance de la distance infinie qui nous sépare de lui, à la fois comme créatures et comme pécheurs. Et si la « crainte de Dieu » est aussi « l’adoration », c’est parce que le don d’adoration est rempli de ce sentiment d’être aimé sans mérite par le Dieu infiniment grand et infiniment saint. La merveille de Dieu qui se fait homme, du Très-Haut qui se fait le Très-Bas et le Tout-Proche, réside précisément dans le fait que Jésus abolit la distance entre Dieu et nous. Cela doit nous conduire à une « adoration » encore plus forte, celle de son humanité pleine de Dieu, celle de sa divinité pleine d’humanité. L’Esprit nous permet d’adorer Dieu « en esprit et en vérité », comme le dit Jésus à la Samaritaine (Jean 4,23). L’adoration nous met dans un face à face avec Dieu, un cœur à cœur, où nous le regardons et l’aimons non pas simplement pour ce qu’il fait mais pour ce qu’il est, de même que nous savons qu’il nous aime non pas parce que nous le méritons mais parce qu’il est amour. Seul l’Esprit Saint peut nous mettre dans une telle attitude, et c’est lui qui, en nous, se fait adoration. »

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint
Prière : Tu pénètres, Seigneur, le cœur de tout homme, tu connais les désirs de chacun Et rien ne te reste caché ; daigne purifier les pensées de nos cœurs en y répandant le Saint-Esprit, afin que notre amour soit parfait et notre louange, digne de toi.

***

Jeudi 28 mai : 7ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Icône de Saint Joseph

28 mai
Septième jour : Demandons au Seigneur le don de piété, d’affection filiale envers le Père

Frères, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. L’Esprit que vous avez reçu ne fait pas de vous des esclaves, des gens qui ont encore peur ; c’est un Esprit qui fait de vous des fils ; poussés par cet Esprit, nous crions vers le Père en l’appelant :
« Abba ! » C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui affirme à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers ; héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, à condition de souffrir avec lui pour être avec lui dans la gloire. Rm 8, 14-17

La piété n’est pas une attitude extérieure de religiosité, c’est au contraire un sentiment profond d’amour, que l’on pourrait opposer à la tiédeur. La piété est l’expression d’une foi authentique, forte, dans laquelle notre propre personne est engagée. Elle est la relation vivante du croyant avec son Dieu dont il se sait aimé et qu’il cherche à aimer de tout son cœur, selon le premier commandement. L’Esprit Saint nous met dans une relation vraie, intime, avec le Père, en communion avec Jésus. Une relation de confiance et d’abandon, loin du souci de « bien faire ses prières ».

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (ci-dessous, en fin de page)
Prière : Que ton peuple exulte en tout temps, Seigneur, d’avoir retrouvé, grâce à ton Esprit, La jeunesse de son âme ; puisqu’il se réjouit aujourd’hui D’être rendu à la gloire de tes fils adoptifs, qu’il attende le jour de la résurrection dans l’espérance du bonheur promis.

***

Mercredi 27 mai : 6ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Le Christ et son ami – Icone Egyptienne du VIe siècle

27 mai
Sixième jour : Demandons au Seigneur le don de connaissance

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » Mt 11, 25-30

La connaissance de Dieu est le but de la mission de Jésus, elle doit être le but de notre vie. Cette connaissance ne peut être de nature purement intellectuelle et encore moins extérieure. La connaissance de Dieu qui est amour ne peut qu’être dans l’amour. Il en est de même de la connaissance de toute personne. On ne peut connaître sans aimer. Jésus est venu du Père pour nous faire connaître le Père, c’est-à-dire pour nous unir à lui dans l’amour du Père. C’est l’Esprit Saint qui permet d’entrer dans cette connaissance intérieure du Père. C’est dans l’Esprit de Dieu que l’on peut connaître Dieu. C’est l’Esprit Saint qui fait aimer Dieu et fait aimer en Dieu.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (ci-dessous, en fin de page)
Prière : Réponds à notre prière, Dieu tout-puissant, et comme au jour de la Pentecôte, que le Christ, lumière de lumière, envoie sur ton Église l’Esprit de feu : Qu’il éclaire le cœur de ceux que tu as fait renaître, et les confirme dans ta grâce.

***

Mardi 26 mai : 5ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Saint Paul en prison – Rembrandt

26 mai
Cinquième jour : Demandons au Seigneur le don de force pour que notre vie témoigne de notre foi au Christ.

Me voici déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. Je me suis bien battu, j’ai tenu jusqu’au bout de la course, je suis resté fidèle… Il m’a rempli de force pour que je puisse jusqu’au bout annoncer l’Evangile et le faire entendre à toutes les nations païennes. J’ai échappé à la gueule du lion ; le Seigneur me fera encore échapper à tout ce qu’on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer au ciel, dans son Royaume. A lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen. 2 Timothée 4, 6…18

L’Esprit Saint est un souffle, donc une force. Il est la force donnée aux apôtres pour témoigner du Christ. Aux apôtres, mais aussi aux martyrs et à tous les disciples confrontés aux oppositions. Il donne aussi la force de la fidélité, pour vaincre les tentations du découragement au moment des épreuves. Il est la vitalité, le souffle missionnaire qui remplit le cœur des croyants, des plus jeunes aux plus âgés. Il est la force d’espérance et d’amour qui permet de traverser une souffrance, une maladie, une déception en gardant le cœur ouvert à Dieu et aux autres. Il permet de tenir bon ou de remonter la pente lorsque l’on est frappé par l’adversité. Il est le renouvellement constant du cœur alors même que le corps éprouve le poids de l’âge.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (ci-dessous, en fin de page)
Prière : C’est ton Esprit qui nous conduit, Seigneur, c’est toi qui prends soin de nous ; montre- nous ta miséricorde, soit favorable à nos prières : que toujours tes bienfaits viennent soutenir notre foi.

***

Lundi 25 mai : 4ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Christ en Majesté – Fresque de la Basilique de Brioude

25 mai
Quatrième jour : Demandons au Seigneur le don de conseil, pour éclairer notre conscience et agir selon la volonté de Dieu.

Toi, l’homme de Dieu, cherche à être juste et religieux, vis dans la foi et l’amour, la persévérance et la douceur. Continue à bien te battre pour la foi, et tu obtiendras la vie éternelle ; c’est à elle que tu as été appelé, c’est pour elle que tu as été capable d’une si belle affirmation de ta foi devant de nombreux témoins. Et maintenant, en présence de Dieu qui donne vie à toutes choses, et en présence du Christ Jésus qui a témoigné devant Ponce Pilate par une si belle affirmation, voici ce que je t’ordonne : garde le commandement du Seigneur, en demeurant irréprochable et droit jusqu’au moment où se manifestera notre Seigneur Jésus Christ. 1 Timothée 6, 11-14

Jésus nomme l’Esprit Saint « le Défenseur », qui se tient à côté de nous. Il est « l’avocat- conseil », par lequel nous pouvons prendre des décisions et agir conformément à l’Evangile. Il ne nous garantit pas contre toute erreur, car l’erreur est humaine, mais parle à notre conscience pour l’orienter non seulement selon le bien, mais plus encore selon l’amour de Dieu et des autres, selon la lumière de la foi et de l’espérance. Il permet aussi de « donner les raisons de notre espérance » (cf. 1 Pierre 3,15) et de témoigner de notre foi de façon juste.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (ci-dessous, en fin de page)
Prière : Seigneur, Dieu puissant et fort, Toi qui relèves ce qui est déchu, Toi qui protèges ce que tu as relevé, fais grandir le peuple de ceux que tu renouvelles en leur donnant de sanctifier ton nom : que soient toujours guidés par ton souffle ceux que purifie le sacrement du Baptême.

***

Dimanche 24 mai : 3ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Icône des Disciples d’Emmaüs : Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route, et qu’il nous faisait comprendre les Ecritures ? »

24 mai
Troisième jour : Demandons au Seigneur le don d’intelligence, qu’il ouvre les yeux de notre cœur au mystère de sa Parole pour qu’elle donne sens à notre vie.

Jésus leur dit alors : « O cœurs sans intelligence, lents à croire tout ce qu’ont annoncé les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, en partant de Moïse et de tous les prophètes, il leur expliqua, dans toute l’Ecriture, ce qui le concernait… Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route, et qu’il nous faisait comprendre les Ecritures ? » Luc 24

Le don d’intelligence est, comme le don de sagesse, la compréhension du mystère de Dieu et de l’homme, par la foi. C’est l’intelligence qu’apporte la foi, à la lumière de la Parole de Dieu. L’Esprit Saint fait comprendre la Parole de Dieu, il la rend vivante et agissante dans la vie du croyant. Il donne aussi des lumières, des clés pour comprendre le monde lui-même et son évolution, ou notre vie personnelle, dans le mystère du salut donné par le Christ. L’Esprit Saint éclaire le monde à la lumière du Christ. Il nous empêche soit de sombrer dans le pessimisme soit de nous bercer d’optimisme, en nous ancrant dans la véritable espérance, celle de la croix sur laquelle le Christ a pris le mal de l’homme pour lui donner sa vie.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (ci-dessous, en fin de page)
Prière : Que l’Esprit de vérité qui vient d’auprès de toi, Dieu très saint, illumine nos esprits ; et qu’il nous mène à la vérité tout entière, comme ton Fils en a fait la promesse.

***

Samedi 23 mai : 2ème jour de Neuvaine de Prière à l’Esprit Saint

Icône de la Sagesse, Vologda, XVIe siècle

23 mai
Deuxième jour : Demandons au Seigneur le don de Sagesse : qu’il nous donne le goût de Dieu pour chercher le bien en toute chose

Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse, par ta parole, tu fis l’univers. Donne-moi la Sagesse, assise près de toi. La Sagesse est avec toi, elle qui sait tes œuvres ; elle était là quand tu fis l’univers, elle connaît ce qui plaît à tes yeux, ce qui est conforme à tes décrets. Des cieux très saints, daigne l’envoyer, fais-la descendre du trône de ta gloire. Qu’elle travaille à mes côtés et m’apprenne ce qui te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire. Qui aurait connu ta volonté si tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en-haut ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les chemins des habitants de la terre sont devenus droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui te plaît et, par la Sagesse, ont été sauvés. Sagesse 9, 1…18

La Sagesse, « assise près de toi », désigne le Christ en personne. L’Esprit Saint nous est donné pour nous unir au Christ, Fils de Dieu, Parole de Dieu, Sagesse de Dieu, lui qui est rempli de l’Esprit Saint. L’Esprit Saint lui-même est Esprit de sagesse, qui « sait tout » et « comprend tout ». Notre esprit est limité, nous ne comprenons pas toujours ce qui arrive dans notre vie ou dans le monde. L’épidémie du Covid-19 nous interroge et nous ne savons pas comment l’interpréter. Il en est ainsi de multiples événements de notre vie. L’Esprit Saint est lumière intérieure pour nous orienter selon la vérité, même si elle ne nous apparaît pas toujours clairement. La Sagesse « guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire ». Qu’elle nous guide à travers tous les bouleversements du monde et de notre vie personnelle.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (prière ci-dessous, en fin de page)
Prière : Seigneur, quand tu mets en l’homme ton Esprit-Saint, tu illumines son cœur et tu l’instruis ; rends-nous dociles à ton Esprit pour apprécier ce qui est juste, et donne-nous d’éprouver toujours le réconfort de sa présence.

***

Vendredi 22 mai : 1er jour de Neuvaine de Prière à L’Esprit-Saint

Ascension du Christ – Andrei Roublev (1360-70 ~ 1427-30)
Jean 16,7 Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai.

22 mai
Premier jour : Demandons au Seigneur l’Esprit Saint qui est le Don de Dieu

Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent. Luc 11,13

L’Esprit Saint est le don de Dieu, et Dieu lui-même comme le dit notre credo : « Il est Seigneur et il donne la vie, il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils il reçoit même adoration et même gloire. Il a parlé par les prophètes » (Symbole de Nicée-Constantinople). Demander l’Esprit Saint, comme nous y invite Jésus et comme nous le faisons dans cette neuvaine, c’est demander ce qu’il y a de meilleur : l’Esprit Saint rassemble tous les dons, de même que la lumière rassemble toutes les couleurs. Les « sept dons » de l’Esprit Saint sont comme les couleurs de l’arc en ciel qui forment une unique lumière dans une infinité de nuances. L’Esprit Saint est lumière d’amour, de vérité, de paix, de justice, de sagesse, de connaissance de Dieu, il est souffle de vie éternelle venant de Dieu et conduisant à Dieu. C’est lui qui nous unit à Dieu. Il doit renouveler le monde pour que « le monde d’après », tel que les plus optimistes en parlent depuis l’épidémie de Covid-19, soit orienté vers le « ciel nouveau et la « terre nouvelle » (Apocalypse 21,1) promis par Dieu. C’est dans l’Esprit Saint seulement qu’advient «l’Homme nouveau » (Colossiens 3,10 ; Ephésiens 4,24) recréé dans le Christ.

Notre Père, Je vous salue Marie
Viens Esprit Saint (voir prière jointe)
Prière : Dieu notre Père, toi qui nous as tout donné en Jésus et qui as fait naître l’Eglise dans le souffle de l’Esprit Saint, fais-nous vivre des sept dons de l’Esprit, esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale, esprit d’adoration, pour nous unir en ton Fils et renouveler l’humanité elle-même.

Viens Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort
O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle.

_________________________

***

Ce contenu a été publié dans 01-ÉGLISE ET CHRÉTIENTÉ. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.