82-4000 Solidaires : Lyon

De la part de Hugues CHARDONNET – Des nouvelles de 82-4000 Solidaires :

« Ensemble au sommet »

Lyon, 3ème rencontre de la montagne partagée et solidaires
Le samedi 6 octobre, la haute-montagne s’est invitée place de la République à Lyon. Elle a amené dans son cortège : apprentis alpinistes en grande précarité, membres de la société civile et du monde de la montagne pour la « Rencontre Montagne Partagée » organisée par l’association 82-4000 Solidaires et le mouvement ATD Quart Monde.
La montagne, dévoilée en partage avec des personnes défavorisées, a offert aux participants un temps exceptionnel, de fête, d’unité sociale, d’action harmonieuse et d’épanouissement personnel.

Nous sommes le vendredi soir dans un bistrot proche de la Place de la République. La place s’est transformée en camp montagnard centré autour du mur d’escalade du Centre Pilote d’Escalade et d’Alpinisme de Vaux-en-Velin. Les tentes sont couvertes de banderoles, d’affiches annonçant le grand événement du lendemain. Dans le bistrot les bénévoles de 82-4000 Solidaires reprennent des forces après une journée de montage. Paul Petzl, PDG de l’entreprise éponyme est en grande discussion avec Philippe, personne issue de la rue accueillie par l’association Maison Rodolphe et qui a fait un stage d’alpinisme avec 82-4000 Solidaires. Paul sort de ce repas le carnet plein de notes en s’écriant : « ce gars est un vrai philosophe ». Il ajoute « c’est la première fois que je discute avec un gars de la rue ». La « Rencontre Montagne Partagée » vient de commencer.

C’est cela la « Rencontre Montagne Partagée », offrir l’occasion de rencontres insolites autour de la haute-montagne.

Rencontres entre les stagiaires qui vivent la galère et des chefs d’entreprises, des responsables associatifs, des politiques, rencontres sur un mur d’escalade entre des petits Lyonnais et des guides de haute-montagne, entre des passants et des militants…

Cette troisième édition est une belle fête où l’on peut écouter le témoignage d’un stagiaire, faire quelques pas d’escalade, mettre sa patte artistique à la grande fresque colorée, assister à la conférence du matin ou aux tables-rondes de l’après-midi.

les intervenant.e.s de la conférence : Brice Lefèbvre, le représentant de Terre d’Aventures, Philippe Ribière, Amaury Dewavrin, Emmanuel Faber , Aziz El Kbidi, Paul Petzl, Agnès Thouvenot

 

Malgré les bancs peu confortables, le public est attentif lors de la conférence qui voit émerger de très belles interventions de la part d’Emmanuel Faber (PDG de Danone), Paul Petzl, Agnès Thouvenot (adjoint au maire de Villeurbanne et responsable du programme « territoire zéro chômeur de longue durée »), Paul Maréchal (délégué national d’ATD Quart Monde), Amaury Dewavrin (administrateur de la fondation Saint Irénée), Philippe Ribière (champion handi-escalade), Brice Lefèbvre (sociologue, guide de haute-montagne) et Hugues Chardonnet de l’association 82-4000 Solidaires. Ces interventions sont rythmées par les témoignages de Démou (Pluriel 94), Krystal et Christian (Le Refuge), Aziz (SOS accueil), Nicolas et Jasmine (ATD), des stagiaires de 82-4000 Solidaires. Leur présence permet d’ancrer ce début de journée dans le cœur battant de l’association : le partage avec les personnes en galère de la haute-montagne. La conviction que sortir de son quotidien souvent oppressant pour fouler les sommets permet de retrouver un nouvel élan, une confiance renouvelée en soi-même. Comme Christian qui a puisé dans sa rencontre avec la montagne la force d’annoncer à son entourage son homosexualité. Ou encore Jessica qui dit qu’avoir dépassé sa peur du vide la rend plus forte pour surmonter sa peur du monde professionnel.

L’après-midi voit fleurir quatre tables-rondes participatives sur les thèmes « Montagne et Migrations », « Montagne, Travail, Précarité », « Montagne et Handicap », « Montagne et Spiritualité ».

Simultanément, sous une tente ouverte aux quatre vents, l’air bruisse des discussions de la Bibliothèque Humaine. Une douzaine de stagiaires sont devenus des livres vivants. Ils ont structuré leur récit de vie, lui ont donné un titre et sont prêts à être empruntés pour une longue discussion à deux ou à trois.

Krystal et son livre, j’ai dit « Pourquoi pas ? » Nicolas d’ATD Quart Monde

Plus loin le Village des Initiatives présente une foule d’associations agissant pour une société qui ne laisse personne de côté.

16h, la journée se termine avec l’enregistrement de l’émission « Vous avez dit fragiles ? » réalisée par RCF (Radio Chrétienne Francophone).  Les stagiaires d’ATD Quarte Monde et de l’association le Refuge (qui offre un lieu de vie aux personnes rejetées par leur entourage en raison de leur homosexualité) mêlent leur voix aux membres de 82-4000 Solidaires et aux passants pour parler du modèle social de la cordée, un modèle où l’on avance ensemble au rythme de chacun, un chemin pour une société plus juste.

Cette journée est véritablement une réussite. Il fallait voir à la fin de la Bibliothèque Humaine, Krystal, Martial et Nicolas, trois stagiaires, trois livres en grande discussion à tel point qu’il est difficile de les séparer. Et l’enthousiasme communicatif des stagiaires toute la journée, comme ici, à l’ouverture, sur le podium devant les « experts », pour exprimer que la haute-montagne est un espace de rencontre où tombent les déterminismes et où affleure la richesse de la personne derrière ses masques sociaux.

Les stagiaires et quelques guides au début de la conférence.

 

Mathilde pour 82-4000 Solidaires
824000.org
06 51 23 35 84
« Je suis responsable de celui avec qui je suis encordé,
il est responsable de moi. C’est peut-être le meilleur
signe de partage dont on peut avoir l’expérience. »
Michel Serres

 

Ce contenu a été publié dans Montagne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.